Ces communiqués de presse gratuits vous informeront régulièrement de l'actualité des nouveaux sites, des scoops ou encore du lancement de nouveaux services ou de nouveaux produits relatifs aux sujets qui vous intéressent . Si vous souhaitez vous-même diffuser un communiqué de presse consultez un exemple de communiqué et inscrivez-vous !

Le Pot commun sans arnaque

13. février 2018 | Par | Catégorie : Cadeaux, On en parle, Services, Vie pratique

Pour collecter une somme d’argent afin de financer un projet commun, plusieurs sites de cagnotte ont vu le jour.  En réalité qu’est-ce que ce pot commun et comment s’assurer que le projet n’est pas une arnaque ? Explication.

Présentation du Pot commun

Le Pot commun, start-up en ligne créé en 2011, constitue une solution de facilité pour rassembler de l’argent pour une cause commune, pour une dépense collective. Lorsqu’une personne veut réaliser un projet quelconque ou veut organiser un évènement, il peut créer une cagnotte en ligne. Il devient ainsi l’initiateur pour le pot d’anniversaire, de cadeau de mariage ou de vacances entre amis. Il a à décrire son projet, à personnaliser le mur avec des photos et des slogans. Étant initiateur également, il doit inviter des amis à participer. C’est donc à l’organisateur-initiateur de recevoir les cotisations et de l’encaisser une fois la date de la cagnotte arrivée à terme. De cette manière, il dépense la somme d’argent en fonction du projet décrit, donc pour l’achat de cadeaux ou le financement de la fête organisée en cas de crémaillère entre autres. Mais il peut également le virer directement sur le compte du bénéficiaire ou de l’affecter à une carte-cadeau. En tout cas, il reste libre de la façon dont il va utiliser l’argent, car il est le mandataire de tous les participants au pot. Cette liberté d’utilisation mène certaines personnes à se poser des questions sur la sécurité de ces projets de cofinancement. En tout cas, les utilisateurs ont atteint les 5 700 000 en fin d’année 2017. Parmi eux figure lePotcommun.fr.

Cagnotte publique et protection contre les arnaques

Les cagnottes privées et publiques gagnent de plus en plus de place dans la pratique. Le pot commun privé reste le plus utilisé, mais l’idée de collecte de fonds pour financer ensemble une bonne cause prend également de l’ampleur.  Ce dernier type de collecte s’ouvre donc à un large public pour aider une personne ayant besoin de beaucoup d’argent dans le traitement de sa maladie, pour venir en aide une autre personne dans le besoin. Le don à une association humanitaire et de protection contre les animaux fait aussi partie des projets en vogue dans le monde du Pot commun. L’idée d’entraide continue donc à occuper le cœur de l’homme. Tandis que beaucoup ont versé une cotisation afin de venir en aide aux familles des victimes des attentats du début 2015, des questions sur l’utilisation de l’argent à d’autres fins, notamment à juste à titre d’arnaque, se sont posées. Rapidement, le Pot commun est venu rassurer les utilisateurs. Afin d’éviter les arnaques, la plateforme utilise un système de vérification en interne dès qu’une cagnotte semble être suspecte. Les responsables de la société proposent aussi de prendre en compte la présentation générale de la cagnotte. Il faut voir le détail du projet avec le contexte et l’histoire ainsi que les commentaires. Une question d’un internaute restée sans réponse attire la sonnette d’alarme. Il est même conseillé de poser une question par soi-même. L’existence de page Facebook et de blog permet également de vérifier l’authenticité d’un projet.

Les commentaires sont clôturés