Ces communiqués de presse gratuits vous informeront régulièrement de l'actualité des nouveaux sites, des scoops ou encore du lancement de nouveaux services ou de nouveaux produits relatifs aux sujets qui vous intéressent . Si vous souhaitez vous-même diffuser un communiqué de presse consultez un exemple de communiqué et inscrivez-vous !

Pourquoi organiser un baptême civil ?

10. avril 2018 | Par | Catégorie : A la une, E-commerce

Il y a encore quelques décennies, on baptisait presque tous les enfants à l’église. La tradition catholique était particulièrement ancrée dans la grande majorité des familles, et peu de personnes se posaient de questions. D’ailleurs, on offrait assez souvent une médaille de la Vierge, tandis que de nombreuses autres possibilités existent aujourd’hui.

En effet, de nos jours, le passage devant le prêtre n’est plus si fréquent, notamment parce que les mariages sont également de plus en plus laïcs, les parents ne souhaitant pas systématiquement associer leur foyer avec la religion catholique.

Dans une famille mixte, avec des personnes de confessions différentes — ou même des individus athées, le choix du baptême civil apparaît comme une évidence, car il n’est pas question d’inviter tout le monde à l’église, au risque de générer quelques conflits.

À destination de tous, le baptême laïc est un excellent prétexte pour fêter l’arrivée d’un enfant en toute simplicité, sans devoir se soucier de préoccupations d’ordre religieux. La création de cette fête part d’un constat basique : avant cela, les non-croyants n’avaient pas l’occasion de célébrer l’arrivée d’un bébé avec toute la famille, alors même qu’ils en avaient aussi envie !

N’entraînant aucun accord légal, le baptême civil est purement symbolique : il n’engage personne, contrairement au mariage civil qui expose à la signature d’un authentique contrat en mairie. Il est important de garder en tête que cette pratique ne s’oppose nullement au baptême religieux. En effet, il n’existe aucun rejet dans cette démarche, puisqu’il s’agit plutôt d’une alternative pour toutes les familles ne souhaitant pas s’associer aux traditions catholiques, pour des raisons qui les concernent.

En parallèle, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de cumuler baptême civil et baptême religieux. Alors même que le baptême civil marque l’entrée de l’enfant dans la République française, le baptême religieux est un rite d’entrée dans l’Église catholique. Deux familles différentes, mais pas opposées, et deux pratiques avec leurs propres atouts !

Les commentaires sont clôturés