Ces communiqués de presse gratuits vous informeront régulièrement de l'actualité des nouveaux sites, des scoops ou encore du lancement de nouveaux services ou de nouveaux produits relatifs aux sujets qui vous intéressent . Si vous souhaitez vous-même diffuser un communiqué de presse consultez un exemple de communiqué et inscrivez-vous !

Perturbateur Endocrinien : une offre analytique contre l’exposition aux PE

16. juillet 2018 | Par | Catégorie : On en parle

Les perturbateurs endocriniens sont présents partout au quotidien, que ce soit dans les produits courants de consommation et d’hygiène comme dans les sols et l’eau notamment. Or, l’être humain ne réagit pas toujours de la même manière face à ces agents nocifs. Son degré de vulnérabilité varie grandement durant son existence. Parmi les personnes les plus vulnérables, les femmes enceintes, les enfants et les nourrissons. Mais aussi les animaux. D’où l’importance d’analyser des échantillons pour détecter de potentiels perturbateurs endocriniens.

Perturbateurs endocriniens : un risque accru pour les personnes vulnérables et les animaux

Si tous les individus ne réagissent pas de la même manière face à la présence de perturbateurs endocriniens dans leur quotidien, une variante existe pourtant. Les femmes enceintes, les nourrissons, les enfants et les espèces animales sont considérés comme étant une population à risque car plus vulnérable. Pour les animaux, le risque éco-toxicologique est particulièrement élevé, principalement pour des espèces en milieu aquatique. En effet, l’eau peut potentiellement être contaminée par ces perturbateurs. Le Pack OEDT proposé par Perturbateur endocrinien vous permet de faire évaluer et quantifier scientifiquement la possible présence de ces perturbateurs dans votre environnement. De cette manière, vous prenez les décisions qui s’imposent et protégez les personnes les plus vulnérables.

Perturbateurs endocriniens : un risque pour d’autres populations d’animaux

Le risque est également avéré en ce qui concerne d’autres populations d’animaux. C’est le cas des animaux sauvages appartenant aux niveaux supérieurs des chaînes tropiques, principalement face à des substances capables de bioaccumulation le long des chaînes alimentaires.
En ce qui concerne les animaux domestiques plus particulièrement, les perturbateurs endocriniens peuvent aussi causer des dommages, parfois conséquents. Dans une étude réalisée dans le cadre d’un consortium européen (projet REEF), il a été démontré que les PE peuvent causer, chez les animaux domestiques, une altération des fonctions endocrines, à plus ou moins long terme.
Spécialisé dans l’analyse des PE, Perturbateur Endocrinien intervient pour proposer la toute première offre analytique clés en main pour la recherche, la quantification et l’élimination des PE.

Les commentaires sont clôturés