Comment préparer un contrôle technique?

0

Le contrôle technique est imposé à tous véhicules de plus de 4 ans selon une périodicité de 2 ans. Le PV remis par le centre de contrôle peut autoriser le véhicule à circuler librement ou renvoyer celui-ci à une contre-visite obligatoire en cas d’anomalies détectées. Voici quelques points à vérifier soi-même afin de s’épargner les contraintes relatives à la contre-visite.
Les plaques d’immatriculation doivent être réglementaires, correctement fixées, et lisibles. Au niveau de la carrosserie, il faudra veiller à ce qu’aucune partie saillante susceptible de blesser ne soit présente. L’intégrité du pare-brise et des trois rétroviseurs devront être vérifiés. En cas de fissuration importante du pare-brise, celui-ci devra être remplacé. Lors du controle technique systématique, l’ouverture et la fermeture des portes, hayon, capot et coffre seront testés. Il en sera de même pour le bon fonctionnement des ceintures de sécurité, des essuie-glaces, de l’avertisseur, ainsi que de tous les feux, y compris les catadioptres. La bonne fixation des sièges est également de rigueur.
Les pièces usées ou défectueuses devront être changées avant le controle technique. Ce sera le cas pour les pneumatiques, en cas de déformation ou d’usure (bande de roulement de moins de 1,6mm d’épaisseur), le pot d’échappement, les plaquettes et les disques de frein. Le comportement du véhicule lors d’un freinage appuyé peut donner des indications sur l’état du dispositif de freinage.

Share.

About Author

Comments are closed.