Tout savoir sur le métier du ramoneur

0

Le ramoneur , ce vieux métier existe dans toutes les villes en Europe depuis l’existence des maisons à cheminée. À ses débuts, il était destiné aux enfants pauvres, et actuellement, c’est devenu un poste responsable et normalement rentable. Car plus que jamais, on a besoin de ce professionnel pour sécuriser une maison à cheminée contre les incendies. Pour ces raisons sécuritaires, la loi a obligé les propriétaires ou occupants concernés de faire recours aux services d’un ramoneur. Alors, n’est-il pas mieux de bien choisir en commençant par connaitre le métier ?

Les missions d’un ramoneur et ses importances

Avant de choisir un ramoneur, comprendre ses missions est le bon chemin vers un meilleur choix. Car, comme dans toutes les professions, certains d’entre eux se limitent à des missions spécifiques comme le nettoyage de conduits. Certes, le nettoyage étant une de ses premières responsabilités, mais, avec le temps, le métier à évoluer. Actuellement, un ramoneur professionnel assure également la réparation de chauffage, la pose, etc. … À nos jours, son rôle consiste d’abord à réaliser un diagnostic. Il constate donc l’état du conduit avant de passer aux nettoyages. Dans le respect de la règle de l’art ainsi que la réglementation en vigueur, il devra faire attention aux meubles, agit de manière réactive, et notamment assure sa propre sécurité. Tout cela dans le but d’éliminer les débris, les suies qui risquent de favoriser les incendies et provoquer d’intoxication au monoxyde de carbone. Au final, ce professionnel vérifie le bon fonctionnement de la cheminée pour garantir la sécurité contre incendie des occupants. Afin d’atteindre la bonne qualité, il fera aussi la réparation, l’entretien. En résumé, c’est un métier responsable à qui des vies en dépendent.

Les différents dangers dans les missions d’un ramoneur

S’il existe un expert qui se vante de connaitre sans aucun secret les conduits de cheminée, c’est bien le ramoneur. Il est obligé de comprendre l’anatomie de cet édifice pour mieux la nettoyer. En cela, il sait où se trouvent les suies les plus collantes, et la partie la plus sensible aux débris. Et durant le nettoyage, il peut se placer en haut ou en bas pour atteindre les coins reculés. Mais peu importe son emplacement, au cours de l’opération, il risque de respirer les boues sortant de là. De ce fait, il protège sa bouche et son nez pour éviter de respirer en mauvaises conditions.

Parfois, le nettoyage le plus pertinent l’amène à monter en hauteur. La toiture est glissante, il est obligé de se faire attacher au risque de tomber. C’est la plus dangereuse des opérations en ce qui concerne son être. Mais, concernant la qualité de son travail également, plusieurs vies comptent sur lui. Si jamais le nettoyage est mal fait, le risque d’incendie est toujours en vigueur et mette en danger les occupants de la maison.

Les qualifications nécessaires d’un ramoneur

On matière de choix de ce professionnel, la loi ne valide que la prestation d’un professionnel certifié en ramonage à l’exemple de ce ramoneur dans le 37. Et la certification ne peut être obtenue sans la compétence nécessaire pour garantir la qualité de travail. Il est également de mise de demander une qualité de service pour assurer son intégrité. Cette dernière sera ensuite obligée d’apporter la meilleure de lui-même. Le prix suivra ensuite, ainsi que le la localité du professionnel. Plus il est plus proche, plus son prix de déplacement est abordable.

On constate également que le ramoneur assume un métier responsable sur lequel des vies, des santés et notamment une stabilité sociale dépendent. Pour votre propre sécurité, votre économie énergétique, et notamment pour respecter la juridiction, pensez à trouver un professionnel fiable.

Share.

About Author

Comments are closed.

Mentions légales - Contact