Vendre ses murs commerciaux : 3 choses à savoir

0

3 choses à savoir pour vendre ses murs commerciaux

murs commerciaux perfia

Source : Pixabay

La vente d’un bien commercial est plus complexe que celle d’un bien immobilier, et plusieurs subtilités sont à maîtriser. Vous souhaitez vendre vos murs commerciaux, mais vous ne savez pas par quelle étape commencer ? Cet article est fait pour vous.

Vous devriez faire estimer précisément le bien avant la mise en vente

Tout d’abord, il est indispensable de faire calculer la valeur de vos murs commerciaux avant de les mettre en vente. En effet, beaucoup de vendeurs font l’erreur de surestimer ou de sous-estimer la valeur de leurs locaux. Afin d’éviter cette situation, l’aide d’un cabinet spécialisé dans les biens commerciaux pourrait vous être très utile.

L’expert saura analyser précisément l’emplacement du local, en tenant compte de chaque critère. Il déterminera ensuite le prix qui convient le mieux, en se basant également sur l’historique de la rentabilité du bien. Pour en savoir davantage, cliquez sur le lien suivant : https://www.perfia.fr/glossaire/estimer-local-commercial/

La plupart des acheteurs de murs commerciaux sont des investisseurs, et non des utilisateurs

Si dans les années 1990, les acheteurs de biens commerciaux étaient majoritairement des utilisateurs, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Désormais, les utilisateurs ne représentent qu’une petite partie des acheteurs : la plupart sont des primo-investisseurs, des SCI ou encore des sociétés foncières qui recherchent des murs commerciaux à vendre afin de les louer.

La raison est simple : avec la hausse des prix de l’immobilier, les banques ne prêtent plus autant qu’avant. Les entreprises ne peuvent plus obtenir le financement des leurs murs, et le prêt se limite généralement au fond de commerce.

Il est préférable de louer son bien commercial avant de le vendre

Vous l’aurez compris : la plupart des acheteurs potentiels sont en réalité des investisseurs. Par conséquent, si vous souhaitez trouver rapidement preneur, vous avez tout intérêt à ce qu’un bail soit actif au moment où vous mettez vos murs commerciaux en vente.

En plus de simplifier la vie du futur propriétaire, vendre vos locaux avec un bail en cours vous évitera une pénible négociation au sujet du délai avant location. Et bien entendu, cela donnera également un exemple concret de la rentabilité du bien.

Share.

About Author

Comments are closed.

Mentions légales - Contact